Claudia MARCHI – Mezzo-Soprano

Claudia Marchi débute sa carrière internationale en 1992 dans le rôle titre de « Sigimondo » de Rossini, dirigé par Richard Bonynge. Elle a abordé dans cette période les principaux rôles de mezzo-soprano du répertoire rossinien.

C’est avec Luciano Pavarotti comme partenaire dans la « Messa da Requiem » qu’elle aborde le répertoire verdien et devient l’une des mezzo-sopranos majeures du répertoire verdien lorsqu’elle aborde Ulrica du « Ballo in Maschera », dont la presse unanime écrit : « Claudia Marchi donne vie à une inquiétante Ulrica avec des graves abyssaux ».

Claudia MARCHI
Crédit photo : D.R

Elle chante parallèlement « Adriana Lecouvreur », et naturellement le rôle de mezzo-soprano par excellence : « Carmen », dont la presse écrit : « C’est une Carmen sensuelle et intense, Claudia Marchi se déplace sur scène avec une désinvolture et un tempérament magnifique, elle est une bohémienne vocalement impressionnante au timbre chaud, elle possède un vrai charisme, et une sensualité envoûtante» que le public a pu appréciée lors du Festival d’Art Lyrique de Salon de Provence en 2017.

Elle est également Suzuki dans « Madame Butterfly » à Torre del Lago au Festival Puccini, elle chante « Il Matrimonio Segreto » de Cimarosa à l’Opéra de Toulon, elle a enregistré de nombreux CD dont « Gianni Schicchi » pour Naxos, « Il Divertimento dei Numi » pour Bongiovanni Records. Après le Bicentenaire de Giuseppe Verdi célébré en 2013 à Salon-de-Provence, sa superbe interprétation de Carmen en 2017, elle nous fait l’honneur de sa présence pour la troisième fois sur la scène du Château de l’Empéri à l’occasion du Festival d’Art Lyrique en interprétant le rôle de Azucena dans la représentation de « Il Trovatore ».